La meute vice-championne de l’Est !

Dimanche 21 juin, jour de la fête de la musique, une délégation lorraine se rendait à Rixheim pour la première édition de la Coupe de l’Est. Au programme de cette compétition : trois rencontres de 2×15 minutes contre les équipes de Besançon, Mulhouse et Strasbourg.

Loups Lorrains – Dragons Bisontins : 2-2

Conscients de ne pas avoir à faire à l’équipe championne de D2 la semaine précédente, les Loups avaient à coeur de bien débuter la compétition contre une formation bisontine mêlant, pour l’occasion, toutes les sections du club (équipes 1, 2 et jeunes).
Dès l’entame, c’est Besançon qui impose son rythme et oppresse la formation lorraine. Hugo Botton en profitait pour ouvrir la marque après un beau mouvement technique (0-1, 9e). Se remettant petit à petit en selle, la meute poussait et trouvait finalement la faille à quelques secondes de la fin sur un dégagement de la gauche vers la droite par Florent Gand. Guillaume Barbet récupérait la balle avant de l’envoyer instinctivement hors de portée du gardien (1-1, 15e). A la pause, les deux équipes étaient à égalité dans une rencontre qui s’équilibrait lentement mais sûrement.
C’est d’ailleurs les Loups qui mettaient la pression dès l’entame de la seconde période. La défense faisait bloc et les attaquants poussaient mais sans succès… Jusqu’à une action de Gaëlle Orlandini sur la droite qui, à l’entrée de la zone offensive, envoyait la balle vers la cage. Guillaume Barbet, qui traînait par là, récupérait et lançait au but une première fois. Contré, le numéro 16 et capitaine pour l’occasion reprenait victorieusement le rebond pour donner l’avantage à son équipe (2-1, 25e). Un doublé qui aurait dû se transformer en triplé après une action derrière le but. Le capitaine de la meute repiquait au premier poteau et glissait la balle subtilement au-dessus de la jambe du gardien placée sur sa ligne de but. Malheureusement, la balle était rapidement sortie du but par un Bisontin et les arbitres ne validaient pas la réalisation. Prenant conscience de cette alerte, les Dragons profitaient d’une passe en retrait ratée d’un Lorrain pour égaliser sur une nouvelle opportunité d’Hugo Botton (2-2, 27e).

Loups Lorrains – Aigles de Mulhouses : 2-0

Inconnu avant cette rencontre, le deuxième adversaire des Loups se présentait pour ce tournoi dans une configuration inédite pour eux. En effet, les Mulhousiens ne jouent d’ordinaire qu’à 3vs3 sur petit terrain.
Les Loups n’allaient cependant pas changer de stratégie : dès la première minute, ils partaient à l’offensive pour tester le gardien mulhousien. Celui-ci se montrait intraitable face aux assauts lorrains et donnait même confiance à son équipe qui tentait quelques contre-attaques freinées par une défense nancéienne quelque peu agressive. C’est d’ailleurs de la défense qu’est venu l’ouverture du score. Sur un lancer lointain de Florent Gand, Loïc Perrin se retrouvait en position idéale pour prendre un rebond et inscrire un premier point sur la feuille de match (1-0, 11e). Mulhouse tentait ensuite de riposter mais Ben, le cerbère lorrain, veillait au grain et c’est avec une petite unité d’avance que les Loups retrouvaient leur banc à la pause.
Face à un si petit écart, les Aigles ont décidé de sortir les griffes pour se jeter sur des Loups dépassés en entame du dernier quinze. Fort heureusement, l’arrière-garde lorraine faisait front pour finalement relever la tête. Sur une action dont il a le secret, Guillaume Charmillot récupérait la balle au milieu du terrain et lançait fortement à la cage. Sa tentative filait à mi-hauteur sur la droite du gardien des Aigles et faisait trembler les filets pour la seconde fois de la partie (2-0, 22e). Éreintés, les Mulhousiens subissaient ensuite les assauts répétés de la formation nancéienne. Gaëlle Orlandini, Florent Gand et leurs coéquipiers tentaient leur chance à plusieurs reprises mais tombaient sur un gardien en grande forme. Le score en restait là et Ben s’offrait ainsi son premier blanchissage.

Loups Lorrains – Sentinelles de Strasbourg : 1-1

Face à une formation alsacienne favorite, l’équation était simple pour les Loups : une victoire offrait la première place, un nul confortait la deuxième et une défaite faisait chuter la meute à la troisième place.
Habitués à se rencontrer en match amical, les Loups ne comptaient pas se laisser écraser par leurs voisins strasbourgeois. Et c’est avec beaucoup d’engagement et une défense prête à tout donner que les Lorrains jouaient la première période. Omniprésente dans la zone offensive, les Sentinelles tentaient de jouer en attaque placée avec plusieurs tentatives repoussées soit par la défense nancéienne, soit par Ben. A la pause, les deux équipes étaient à égalité 0-0 malgré une nette domination strasbourgeoise. Ne laissant que des miettes à des Lorrains butant sur des défenseurs strasbourgeois bien en place.
Même physionomie pour la seconde période. Strasbourg poussait, Nancy pliait mais ne rompait pas. Jusqu’à une action de Michael Kropp sur la gauche qui centrait pour Daniel Fournier à l’affût devant deux défenseurs lorrains. Le Strasbourgeois récupérait et lançait directement hors de portée de Ben (0-1, 19e). Mais Nancy ne comptait pas se laisser faire. Deux minutes plus tard, Guillaume Barbet récupérait une balle à mi-distance et envoyait à la cage. Malheureusement, son shoot finissait à côté. Déterminé à corriger ce raté, le numéro 16 lorrain prenait de vitesse un défenseur pour récupérer la balle derrière le but. Seul sur la droite du but, il repiquait au centre et envoyait un shoot en pivot à mi-hauteur au premier poteau pour l’égalisation (1-1, 22e). La suite ? Une résistance solide des Lorrains et un poteau strasbourgeois. Grâce à ce résultat, les Loups finissaient vice-champions de l’Est et pouvaient rentrer en Lorraine satisfaits de leur tournoi.

Un grand merci à toute l’organisation, à la ville de Rixheim, au club des Aigles de Mulhouse, à nos renforts mulhousiens, à tous les adversaires et aux arbitres. Toute l’équipe a pris beaucoup de plaisir à jouer cette première édition de la Coupe de l’Est.

Ben, #20 Richard BOULOU, #11 Frédéric TOFANO, #25 Guillaume CHARMILLOT, #15 Gaëlle ORLANDINI, #3 Anthony RUDEAU, #13 Loïc PERRIN, #99 Florent GAND, #16 Guillaume BARBET, #26 Quentin FRATTINI.

Coupe de l'Est

POINTEURS LORRAINS
# Joueur Pts Buts Assist
1. Guillaume BARBET 3 3 0
2. Florent GAND 2 0 2
3. Guillaume CHARMILLOT 1 1 0
-. Loïc PERRIN 1 1 0
-. Gaëlle ORLANDINI 1 0 1
# Equipe V N D Pts + Diff
1. Strasbourg 2 1 0 5 12 5 +7
2. Nancy 1 2 0 4 5 3 +2
3. Besançon 1 1 1 3 12 10 +2
4. Mulhouse 0 0 3 0 4 15 -11

Résultats complets en cliquant sur le lien : COUPE DE L’EST